Quand se rendre aux urgences pendant la grossesse ?

La femme enceinte est une personne vulnérable en tous points. En état de gestation, elle doit faire attention à sa santé dans son intérêt et celui du bébé qu’elle porte. Par conséquent, elle n’est pas à l’abri de petits soucis de santé. Si certains font partie de la grossesse, d’autres nécessitent une consultation d’urgence. 

Comment identifier les signaux d’alerte ? Nous nous sommes penchés sur la question pour vous apporter les renseignements indispensables sur ces symptômes.

Consultez immédiatement en cas d’inactivité du bébé

Au fur et à mesure de l’évolution de la grossesse, le bébé est très actif dans le ventre de sa mère. A tout moment de la journée et même au cours de la nuit, la mère peut ressentir son activité. Il faut savoir que c’est aussi un gros dormeur, car il ne passe pas ses journées à faire des galipettes. 

Vers le terme de la grossesse, l’espace devient réduit et le petit ne se meut plus autant qu’avant. Il est donc normal de ressentir une baisse d’activité. Par ailleurs, lorsque tout mouvement s’interrompt brusquement, ou si vous ne sentez plus bébé bouger, ne vous posez pas de questions et allez aux urgences. Au moindre doute, vous pouvez trouver un professionnel de santé de garde sur ce site.

Allez aux urgences en cas de saignements 

Certaines femmes sont préoccupées par des saignements tout au long de leur grossesse. Dès les premiers mois, ils sont sans danger pour votre bébé qui prend ses marques dans l’utérus. Par contre en atteignant les deuxième et troisième trimestres de grossesse, tout saignement doit être pris au sérieux. 

Il peut s’agir d’une menace d’accouchement prématuré ou d’une mauvaise localisation du placenta. Si vous êtes à terme, la perte du bouchon muqueux peut annoncer le début du travail. N’hésitez donc pas à vous rendre aux urgences afin qu’un spécialiste confirme l’une de ces hypothèses par un diagnostic et une échographie.

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Laisser un commentaire